Une cohérence des politiques pour le droit à l’alimentation

En Belgique, la cohérence des politiques pour le développement (CPD) était depuis longtemps une priorité des ONG. Depuis 2012, un engagement politique se dessine et aboutit progressivement à des avancées significatives au niveau fédéral. Des arrêtés royaux viennent d’être signés, qui mettent en place des mécanismes de coordination, de mise en oeuvre et de suivi de la CPD. La Coalition contre la faim (CCF) a organisé un cycle de tables rondes et d’interpellations politiques sur la CPD afin de souligner les avancées importantes mais également de mettre en lumière plusieurs défis dans le domaine de la sécurité alimentaire et de l’agriculture. Différents cas d’incohérence y ont été mis en avant. Les recommandations faites ci-dessous visent à réduire la possibilité qu’ils se reproduisent et que les décisions politiques puissent être revues au nom d’une cohérence accrue.

string(25) "wpl_publications_category"
Article précédent

Accès au crédit pour l’agriculture familiale. Comment BIO...

En Belgique, la cohérence des politiques pour le développement (CPD) était depuis longtemps une priorité des ONG. Depuis 2012,...
Plus d'info Télécharger la publication
Article suivant

Position de la CCF sur le premier draft...

En Belgique, la cohérence des politiques pour le développement (CPD) était depuis longtemps une priorité des ONG. Depuis 2012,...
Plus d'info Télécharger la publication