Les Tables Rondes Sud : un outil de dialogue politique Nord-Sud

Le 22 novembre 2013 s’est tenue à Bujumbura, la première « Table ronde Sud ». Si l’organisation de table ronde à Bruxelles est une activité de longue date pour la Coalition Contre la Faim (CCF), l’organisation d’une table ronde au Sud était une première. 

La CCF a entre autres objectifs de plaidoyer le renforcement de la place des organisations paysannes dans la définition des politiques ainsi que l’amélioration de la cohérence des politiques belges en matière de coopération au développement. Pour atteindre ceux-ci, la CCF a développé une kyrielle d’activités différentes (interpellation, projection documentaires, …) au sein desquelles la table ronde multiacteurs occupe une place privilégiée. Cette activité vise et consiste à mettre en présence un ensemble d’acteurs et autorités particulièrement concernés par un sujet afin d’améliorer ou amorcer un dialogue politique entre ces différents partis. L’intérêt pour la CCF d’appuyer des OP du Sud à la mise en place de Tables rondes est multiple, il s’agit:

  • de mettre en évidence les structures paysannes existantes dans le pays;
  • de soutenir le renforcement d’un dialogue politique entre les OP et leurs autorités;
  • de contribuer par son appui technique et financier à l’organisation d’un évènement d’une certaine envergure;
  • d’assurer, via ses ressources de communication, le relais des revendications avancées par les OP et OPA burundaises auprès des acteurs belges.
string(25) "wpl_publications_category"
Article précédent

Lettre aux formateurs sur l’importance de la sécurité...

Le 22 novembre 2013 s’est tenue à Bujumbura, la première « Table ronde Sud ». Si l’organisation de table ronde...
Plus d'info Télécharger la publication
Article suivant

Faire de la nutrition une thématique transversale dans...

Le 22 novembre 2013 s’est tenue à Bujumbura, la première « Table ronde Sud ». Si l’organisation de table ronde...
Plus d'info Télécharger la publication