Adopter une approche basée sur les droits humains dans la révision de la Note stratégique pour le secteur de l’agriculture et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (DGD)

La nouvelle loi de 2013 relative à la coopération belge au développement fait de l’approche basée sur les droits humains un de ses principes de base. C’est non seulement l’orientation explicite actée dans la loi et réaffirmée par le Ministre actuel, mais c’est surtout une obligation de la Belgique en matière de droits de l’homme. Le processus d’évaluation et de révision de la Note stratégique pour le secteur de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la coopération belge au développement nous offre l’opportunité d’appliquer concrètement une approche basée sur les droits humains à la coopération belge au développement dans les secteurs de l’agriculture et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Dans cette perspective, la réalisation du droit à une alimentation adéquate doit se retrouver au coeur des politiques et programmes de développement. Aussi, la nouvelle Note stratégique doit être ancrée dans les instruments internationaux relatifs au droit à l’alimentation et appliquer les principes d’une approche de développement basée sur les droits humains. Cela permettra de garantir que les actions de la coopération au développement dans ce secteur soient à la fois efficaces, efficientes et durables, tout en ayant de l’impact.

string(25) "wpl_publications_category"
Article précédent

Aide publique de la Belgique pour l’agriculture (et...

La nouvelle loi de 2013 relative à la coopération belge au développement fait de l’approche basée sur les...
Plus d'info Télécharger la publication
Article suivant

Communiqué de Presse – La Belgique ne respecte...

La nouvelle loi de 2013 relative à la coopération belge au développement fait de l’approche basée sur les...
Plus d'info Télécharger la publication